TRADUCTION DU BLOG EN

VIETNAMIEN

ANGLAIS

ESPAGNOL

    (clic sur la langue choisie)


code flash planete perou

COUP DE COEUR

Destination MONDE

(un site plein de ressources)

logochris_120x120.jpg

008 BOUTON CONTACT

25 novembre 2015 3 25 /11 /novembre /2015 10:10

Nous avons quitté notre jonque et la Baie d'Halong. mais ne quittons pas HA LONG (ville) immédiatement. Avant de reprendre la route, nous nous arrêtons pour déjeuner ; la salle de restaurant est située suffisamment haut pour que nous puissions jeter un dernier coup d'oeil. 

Nous roulons à présent en direction d'HANOI où nous allons retrouver le MS SALUTE HOTEL pour notre dernière nuit dans le Nord.

Après quelques heures, notre chauffeur s'arrête pour sa pause habituelle. Ce qui l'est moins, (habituel) par contre, c'est l'endroit qu'il choisit pour le faire et qui est, pour le moins, très accueillant !!

Sur plusieurs centaines de mètres le long de la route, des jeunes filles (femmes) proposent aux passants des fruits. Tous les petits étals se ressemblent : des ananas, des bananes ... Il y a des tables et des sièges pour déguster tout cela : c'est d'ailleurs ce que nous faisons pendant que notre guide discute véhémentement du prix avec la "patronne".

Vous l'avez peut-être compris : nous sommes sur un point "chaud". Nous ne le réaliserons que tardivement après avoir observé le manège des "vendeuses" et être allé jeté un oeil dans l'abri où il y a un couchage ...

On s'est bien amusés ... et nous n'étions pas les seuls.

Clic sur les photos

pause vietnamienne 4 pause vietnamienne 2
pause vietnamienne pauve vietnamienne 1

Nous avons peu de temps à notre arrivée à l'hôtel avant de repartir dans le quartier colonial d'HANOI prendre notre repas dans un restaurant en bordure du Lac et enfin, assister au spectacle de marionnettes sur l'eau.

Peu de temps ? En fait, c'était sans compter sur les caprices de la porte de notre chambre. Le lecteur de badge "pète un plomb" et avant que les employés de l'hôtel ne démontent carrément la serrure, il va falloir répéter notre histoire pendant plus d'une demi heure à plusieurs personnes (concierge, femme de chambre, etc..) toutes portées de bonne volonté et munies d'une tonne de clés ou de passe ... en vain.

C'est le genre d'anecdote qui fait partie d'un voyage, mais sur le moment, je trépigne devant ma porte résolument fermée.

Nous voici à nouveau dans ces rues animées et bruyantes que j'ai déjà décrites . Notre restaurant est près du théatre. Il est bondé de touristes, comme nous.

Et nous nous retrouvons tous à faire la queue pour assister au spectacle de marionnettes sur l'eau du Théatre de Thang Long, en bordure du Lac de l'Epée restituée.

Cet art populaire, traditionnel au Vietnam, reproduit la vie des paysans, créé il y a plus de 900 ans sous le règne des Ly (1010-1225), interprètent les scènes de la vie quotidienne des paysans : repiquage de riz, partie de pêche…

De couleurs vives, elles sont fabriquées dans un bois imputrescible. D’une hauteur moyenne de 40 cm, elles sont fixées à l’extrémité d’un long bambou et sont mues par des marionnettistes cachés derrière une natte de bambou, censée représenter la maison communale du village (dinh).

Pendant tout le spectacle, debout dans un mètre d’eau, les marionnettistes font revivre, non sans malice, sur un fond de musique traditionnelle  les scènes de la vie rurale.

La qualité des photos n'est pas super, mais les vidéos qui suivent vous montreront mieux que mes mots, ce à quoi nous avons assisté.

marionnettes.JPG marionnettes-2.JPG
marionnettes-4.JPG marionnettes-3.JPG

Alors, installez-vous confortablement et profitez du spectacle.

N'oubliez pas de passer plein écran.

merci aux internautes qui ont posté les vidéos sur Youtube

 

2 octobre 2015 5 02 /10 /octobre /2015 14:25

Après une nouvelle nuit dans le train, nous arrivons à 3 h 30 du matin à HANOI. Nous avons refusé la chambre proposée, préférant - puisque nous étions bien réveillés et lavés tant bien que mal (vive les lingettes) - aller visiter le marché aux fleurs pas très loin de la gare.

C'est un marché réservé aux professionnels. D. a lu sur un forum que la visite était intéresssante.

  Il fait encore nuit noire lorsque nous entrons sur ce marché où règne déjà une activité fébrile.

MARCHE-AUX-FLEURS.JPGEt on en prend d'emblée, plein les yeux et les narines : c'est une débauche de couleurs, d'odeurs.

Là encore il n'y a pas de petits ou de grands vendeurs. Chacun offre ce qu'il peut. Ca va du grand stand jusqu'au plus modeste : observez, ci-dessous, comme nous l'avons fait ce vendeur dont la production tient sur la selle de sa bicyclette 

MARCHE-AUX-FLEURS2.JPGTout ce petit monde est très affairé à présenter les fleurs de la façon la plus attractive possible. Il y a des bouquets de roses dont chaque bouton est "encapuchonné" dans un petit filet blanc. Vous parlez d'une patience !!!.

roses-encapuchonnees-de-dalat.JPG fleurs encapuchonnées 1

Ca déborde d'orchidées, de grandes tiges d'oiseaux de paradis, de compositions et plein d'autres. On se croirait dans un jardin extraordinaire. On en oublie notre courte nuit,  le froid et cette visite "au coeur" de l'activité quotidienne est vraiment particulière. Un seul bémol : à cause de l'obscurité nous n'avons pas pu photographier autant qu'on l'aurait voulu.

MARCHE-AUX-FLEURS7.JPG

MARCHE AUX FLEURS6 MARCHE AUX FLEURS8

L'aube est encore loin. Nous enchaînons par un marché de fruits et légumes. Rien de nouveau pour nous si ce n'est l'ambiance. Dans la nuit, sous la faible lueur de quelques ampoules, les hanoiens s'activent, les vespas "tricotent" en klaxonnant au milieu des gens et des marchandises ... et personne n'a l'air de s'étonner de voir errer six touristes !!!.

Et si vous ne devez cliquer que sur une image pour l'agrandir, faites le sur celle de ces deux femmes portant le chapeau conique traditionnel, visages couvert - et pourtant il n'y a pas de soleil ! -  portant une lourde charge !!!. Là aussi, on ne peut qu'admirer ....

MARCHE-AUX-FLEURS12.JPG MARCHE hanoi
MARCHE hanoi4 MARCHE hanoi femmes
MARCHE hanoi1 MARCHE hanoi9

Il ne fait vraiment pas chaud et un petit déjeuner serait vraiment le bienvenu.

Comme prévu nous nous arrêtons dans un restaurant dans lequel nous sommes à la fois dedans et dehors, c'est-à-dire, que nous sommes à l'intérieur, mais il est ouvert sur les tables disposées sur la rue.

Il y a déjà de nombreux hanoiens en train de déguster le phở - petit déjeuner vietnamien traditionnel -.

PHO-SOUPE-VIETNAMIENNE.JPGVoyons ? comment dire sans vexer personne : notre programme précisait "C'est un bouillon de soupe excellent préparé dans la rue par des petits restaurants spécialisés". Il est représentatif de la cuisine vietnamienne et toute journée débute par ce genre de petit déjeuner.

Je ne doute pas que cela soit excellent pour un palais vietnamien - D. et moi sommes les seules à y avoir goûté - mais cette espèce de soupe à base de  nouilles de riz dans un bouillon de bœuf assaisonnée de jus de citron, de coriandre, de ciboulette asiatique et accompagné d'un bol d'oignons au vinaigre n'est pas arrivée à apprivoiser nos palais d'occidentaux !!. (ceci dit, il paraît que c'est l'effet que ce phở fait auprès de la majorité des touristes ! Ouf !).

Nous nous sommes donc rabattus sur des quartiers d'orange et des barres de céréales (en tout cas ça y ressemblait).

petit-dej-marche-de-nuit.JPG

Notre prochaine étape maintenant est  Nho Quan où nous attend une excursion sur une rivière ...


26 août 2015 3 26 /08 /août /2015 17:15

Nos deux premières soirées nous ont permis de nous immerger dans le vieux quartier colonial d'Hanoï.

Nous avons renoncé à la ballade en pousse-pousse préférant nous mêler à la foule compacte.

De toute façon ces derniers, avec quelques rares touristes dessus au moment où nous y sommes, ont d'énormes difficultés à se faufiler au milieu de la circulation.

BALLADE POUSSE POUSSEMalgré la qualité moyenne de la photo notez l'enseigne du pousse-pousse  qui affiche fièrement "sans-souci Sarl" !!.

C'est une débauche de boutiques très colorées, très encombrées, dont les produits débordent très souvent sur le trottoir.

ballade nocturne boutique

  Ce que je retiens de cette "immersion " ?   

- Le concert permanent des klaxons - encore  -. De toute façon, c'est le bruit de fond du Vietnam !!!

 - la cohue sympathique des piétons qui essaient de se frayer un passage au milieu des vespas, et des voitures dans l'espace étroit  qui leur reste, 

- les trottoirs dédiés aux vespas, et donc inacessibles au piétons,

- et lorsqu'il n'y a pas de vespas, il y a les Hanoïens - en famille, entre amis - qui se restaurent, là dans la rue où flottent toutes les odeurs de l'Asie

  • BALLADE-NOCTURNE-REPAS.jpg
  • photo internet (merci à l'auteur)
  • J'ai été surprise par la taille des sièges, dans tous les lieux, qu'ils soient publics,  en bordure de route ou chez l'habitant.
  • Ils sont miniatures : on dirait qu'on va jouer à la dinette et, pour l'anecdote, je me suis fait "piéger" par eux  (j'ai une taille 44),  à plusieurs reprises  en me levant.

  • petits-fauteuils.JPG 
  • Notre flânerie nocture dans les vieux quartiers d'Hanoï (coeur du Hanoï colonial) nous entraîne jusqu'au Lac  Hoàn Kiếm.

  • lac-Hoan-Kiem.JPG
  • Hoàn Kiếm signifie "Epée restituée".
  • En effet d'après une légende  du XVème siècle, un pauvre pêcheur du nom de Lê Lợi s'était vu confier, par la tortue sacrée du lac, une épée magique pour défendre le royaume contre les envahisseurs Ming.
  • Les rives sont fleuries, plantées d'arbres illuminés par des lanternes qui se reflètent dans le Lac.
  • HANOI-0820.JPG
  • Malgré la température, il y a beaucoup de monde : certains font du jogging, d'autres pratiquent avec application le tai chi, d'autres enfin profitent de l'ambiance pour mieux se connaître ... car, dit-on, c’est l’une des promenades préférées des jeunes amoureux.
  • Au milieu, on peut voir, tout illuminé lui aussi, l’îlot de la Tortue avec un stûpa de forme carrée. ilot de la tortue
28 juillet 2015 2 28 /07 /juillet /2015 09:25

Avant de nous quitter le premier soir à HANOI,  CUONG nous demande de nous "alléger" et de prévoir un petit bagage  pour notre séjour dans les tribus du Nord qui débutera le lendemain après une première nuit en train.  (les grosses valises restant à l'hôtel).

Il a donc fallu refaire nos bagages et surtout trier ce que nous devions laisser ou prendre pour les quatre prochains jours !!.

Après le petit déjeuner nous quittons  l'hôtel. La rue étant très étroite, très fréquentée et ... très encombrée, les conducteurs de véhicules surtout attentifs à leur conduite et non aux malheureux touristes que nous sommes ! nous montons dans le minibus comme si nous allions  faire un casse !

ms--salute-hotel.jpgAprès une courte ballade qui nous permet notamment d'admirer les murs d'Hanoï (je n'ose plus vous parler de la circulation qui pourtant nous fascine !)

murs-d-hanoi.jpg nous arrivons à  

LA PAGODE TRAN QUOC  

Située sur une petite presqu’île, c’est la plus ancienne pagode de la capitale, l’une des plus typiques du Nord-Vietnam.

La Pagode Trấn Quốc fut construite au VIe siècle, puis reconstruite à l’emplacement actuel au XVIIe siècle et rénovée en 1815.

Elle est appelée pagode "Défense de la Patrie" et fait l’objet d’une énorme vénération populaire.

  • - combien y a-t-il d'étages ? nous demande CUONG

Et nous comptons tous, la tête levée :

  • - 11 disons nous en coeur.

Une pagode est un édifice à plusieurs niveaux  - toujours en nombre impair - et avec plusieurs avant-toits. Les étages de sa tour en brique symbolisent les étapes de la vie du Bouddha nous explique-t-il.

PAGODE-TRAN-QUOC.JPGpagode-tran-quoc3.JPG

C'est un havre de paix, où les hanoïens viennent prier et faire des offrandes.

Nous écoutons les explications de CUONG tout en admirant les différentes fontaines dont les personnages racontent chaque fois une histoire et pénétrons dans les différentes parties de la Pagode, tout en respectant le silence du lieu baigné dans des volutes d'encens.

 

 

C'est là que nous verrons aussi, pour la première fois, les toits construits avec des tuiles dites en "écailles de tortue".

tuiles-en-ecailles-de-tortue.JPG

21 juin 2015 7 21 /06 /juin /2015 10:18

Il fait gris et très froid en cette matinée de Février 2012, toute jeune année du Dragon lorsque nous arrivons devant une immense place à l'aspect sévère, ou tout, végétation et humains paraît figé dans la froidure.

HANOI-0092--Copier-.JPG

Ce Mausolée constitue un véritable lieu de pèlerinage pour les vietnamiens en l'honneur du «père de la nation».

Il fut construit entre 1973 et 1975, à l'emplacement même où, en 1945, Hô Chi Minh, alors à la tête du parti communiste révolutionnaire, fit son discours de déclaration de l'Indépendance du Vietnam. (source wikipedia)

Nous ne le visiterons pas puisque c'est son jour de fermeture. Si nous avions pu le faire, voici les règles que nous aurions dû observer :

"Les règles concernant l'habillement et le comportement des visiteurs sont rigoureusement appliquées par le personnel et les gardes.

Ainsi les jambes ne doivent pas être dénudées (les shorts ou les mini-jupes sont donc proscrits).

Les visiteurs doivent se tenir sur deux rangées et garder le silence, les mains ne doivent pas être dans les poches, et les bras ne doivent pas être croisés.

Il est également interdit de fumer, de photographier, ou d'effectuer des enregistrements vidéo partout à l'intérieur du mausolée." (source wikipedia) 

En ce qui nous concerne, le temps de prendre quelques photos, de regarder une dernière fois les gardes imperturbables et nous filons vers notre prochaine visite.

DSC00676--Copier-.JPG


Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -