TRADUCTION DU BLOG EN

VIETNAMIEN

ANGLAIS

ESPAGNOL

    (clic sur la langue choisie)


code flash planete perou

COUP DE COEUR

Destination MONDE

(un site plein de ressources)

logochris_120x120.jpg

008 BOUTON CONTACT

31 mars 2016 4 31 /03 /mars /2016 16:56

Nous avons quitté DALAT et nous dirigeons à présent vers HO CHI MINH (ou SAIGON - c'est l'appellation la plus fréquemment utilisée).

Le plateau que nous traversons est verdoyant et nôtre première halte est pour une plantation de thé :

the.jpgdes rangées de petits buissons bien alignés. Pour ma part, je n'irai pas très loin car je chûterai brutalement sur l'un deux (souvenir des marches de la veille !!).

Mais revenons au thé : il est aujourd'hui la boisson la plus bue au monde après l'eau et le café. Au Vietnam comme partout en Asie, on boit du thé et donc, on en cultive !.

Sa cueillette s'effectue encore à la main, tous les deux mois, en alternance, le plus souvent par des femmes.

Les feuilles les plus jeunes sont vert clair.

PLANTATION-DE-THE-AU-VIETNAM.JPGCe sont les plus riches en caféine, tanin, etc et elles fournissent la boisson la plus goûteuse et la plus raffinée.

Le thé a toujours existé à l'état sauvage en Annam mais n'était pas cultivé, la production servant uniquement aux besoins locaux. C'est la venue des planteurs français qui a développé cette culture à la fin du 19ème siècle.

cafe.jpgEt puisque c'est l'heure du petit déjeuner, nôtre prochaine halte est pour une plantation de caféier, comme cela vous aurez le choix !

D'après le Chambre de commerce Franco-Cambodgienne, " le Vietnam est devenu - pour la première fois de son histoire - le premier exportateur mondial de café" en 2012.

L'Organisation mondiale de café, précise qu'au cours du premier semestre 2012, les ventes vietnamiennes ont dépassé de 13 % celles du Brésil, le numéro un mondial de ces dernières années. Le ministère vietnamien de l'Agriculture et du Développement agraire indique que les exportations de café ont augmenté de plus de 25 % par rapport à la même période de 2011.

Bien que buveuse de café !, je n'avais jamais vu de caféier "en vrai" et ne m'étais pas posé de question sur son apparence.

CAFEIER-VIETNAM.gifLe caféier est un arbre qui peut devenir très haut, ses feuilles sont larges et d'un vert brillant, ses fleurs blanches (on dirait des fleurs de jasmin) et la couleur de ses fruits va du rouge au brun sombre.

FLEUR-DE-CAFEIER.JPG FLEUR-DE--CAFEIER.JPG
FRUIT-DE-CAFEIER.JPG FRUIT CAFEIER
FRUIT--CAFEIER.JPG FRUIT-CAFEIER-VERTS.JPG

Une famille vietnamienne était en train cueillir les fruits du caféier.  Nous avons eu la chance de pouvoir les observer un moment dans ce travail.

Et je dois reconnaître que cela a l'air d'être aussi pénible que notre cueillette d'olives en Novembre chaque année.

Le seul qui s'amuse, pour un temps, c'est l'adorable jeune garçon ! et pour moi, ce fut très instructif.

CEUILLETTE--CAFE-VIETNAM-FEMME.JPG CEUILLETTE-CAFE-VIETNAM-FEMME.JPG
CEUILLETTE-CAFE-VIETNAM-MONSIEUR.JPG CEUILLETTE-CAFE-VIETNAM-ENFANT.JPG
13 mars 2016 7 13 /03 /mars /2016 08:00

Décidemment, ce trajet vers SAÏGON est plein d'enseignements.

Nous voici maintenant arrêtés dans une plantation d'hévéas. Vous savez, ce sont de ces arbres qu'on extrait un latex qui est utilisé pour être transformé en caoutchouc. Et Dieu sait que nous utilisons ce produit, mais qui se soucie de sa provenance !! On l'appelle l’or blanc du Vietnam.

plantation-d-hevea-au-vietnam.JPGC'est Alexandre Yersin, de l'Institut Pasteur, et le commissaire Belland, qui furent les pionniers de l'hévéa en Indochine en 1899

Selon Wikipédia, je cite :

"L'histoire de l'hévéa au Viêt Nam,  commence en 1899 avec les premières plantations d'Alexandre Yersin (1863-1943), un chercheur de l'Institut Pasteur, qui revient de Bombay en 1897 et met fin sa carrière de grand explorateur.
.....

Les frères Michelin achètent en 1903 ses premières récoltes.

En 1915, il ouvre une nouvelle station agricole et réalise les premiers essais d'acclimatation de l'arbre à quinine (Chinchona ledgeriana). Yersin suit de très près les problèmes agronomiques de ses hévéas et les problèmes techniques de son caoutchouc pour en tirer le maximum d'argent afin de financer ses recherches médicales.

Les plantations industrielles se développent jusqu'à la Seconde Guerre mondiale. L'annonce des 100 000 francs de bénéfices que réalisa en 1906 Belland, le commissaire central de la Sûreté de Saïgon, lequel avait fait planter des hévéas dès 1898, fit naître des vocations.
...

Les plantations françaises ont inspiré le film Indochine (1992), de Régis Wargnier, avec Catherine Deneuve et Vincent Pérez.
.......

En 1939, l'Indochine exporte huit fois plus de caoutchouc qu'une quinzaine d'années auparavant. à cause des profits substantiels qu’il génère et de son utilisation très variée.

Plus de 40.000 produits en effet en contiennent : gants utilisés dans bien des domaines, en particulier dans les technologies, ballons à gonfler, vêtements…"

En 1975, la superficie d’hévéas était de seulement 47.000 ha. La plupart des hévéas étaient vieux, de nombreuses usines étaient dévastées et les machines endommagées ou obsolètes.

Le gouvernement a pris des mesures radicales afin de développer le programme de culture de l’hévéas.

culture-hevea.JPG culture--hevea.JPG culture-hevea-coque.JPG

Une dernière chose avant de partir. Le sol, au pied des hévéas est jonché de "coquilles" à l'intérieur desquelles il y a une grosse "noix". Pardon pour les guillemets, mais je ne sais comment appeler tout cela.

Quoi qu'il en soit, le guide nous a montré comment les "revisiter". Il suffit de les ouvrir en deux, de les positionner côte à côte et non plus face à face et d'insérer le gros noyau au milieu.

Et voilà ce que celà donne :

coques-d-hevea.gif

J'ai recommencé le "montage" de retour en France : on dirait un masque sorti de "La Planète des Singes" ou de "Star Wars", vous ne trouvez pas ?
1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 11:01

balai-GIF.gifCeux qui me connaissent savent que je suis une maniaque du balai.

Ma Poétesse de soeur en a même fait un poème !!

Au Vietnam j'ai été étonnée et admirative, (si j'osais, je dirai envieuse) dès le début de notre séjour  par l'usage qu'en font les vietnamiennes !.

Dans les tribus du Nord, en pleine montagne, nous avons traversé à l'occasion de nos mini treks de petits hameaux (voir , et notamment). Inutile de vous dire qu'il n'y a aucune rue goudronnée dans le coin, et bien, j'ai observé à de nombreuses reprises les femmes vietnamiennes en train de balayer soigneusement la terre devant leur porte avec le fameux balai. Et le résultat était nickel, croyez en une spécialiste !!

Afin que vous ayez une idée de l'aspect de ce balai Vietnamien, dites vous qu'on dirait un balai de sorcière !! : il est en paille mais  très résistant.

mme mim

J'ai une anecdote à raconter à propos de ce balai : au début de notre circuit, notre guide - CUONG - nous dit qu'il avait promis à l'un de ses précédents clients français de lui envoyer le fameux balai, la mère de sa cliente faisant la collection de cet objet. Malheureusement, les frais d'envoi en FRANCE lui paraissaient  vraiment très élevés eu égard à la valeur intrinsèque du balai.

Il demande donc à la cantonnade à notre petit groupe si l'un de nous serait d'accord pour ramener un balai en France. On ne peut pas dire qu'il y eut un grand enthousiasme !!. Ceci dit, c'est assez compréhensible compte tenu des conditions draconiennes des compagnies aériennes quant au poids des valises et personne ne voulait obérer cet aspect au détriment de ses propres affaires.

J'ai accepté de rendre ce service pour deux raisons : d'abord parce que je suis Mme MIM !! et enfin parce que j'ai toujours de la marge dans mes bagages. Je savais qu'en prenant cette décision, je me privais d'en ramener un à titre personnel, mais, bon ... ça me faisait plaisir de rendre service à CUONG.

Je lui ai seulement demandé de bien l'envelopper dans le cas où je serais obligée de le mettre en soute.

Pendant notre séjour à MUI NE, j'ai donc vu arriver un jour - livré par l'hôtesse de l'hôtel - un balai Vietnamien enveloppé de haut en bas dans du papier journal !!!. (même pas vietnamien d'ailleurs).

Au moment de l'embarquement, et malgré son encombrement ! je l'ai gardé avec moi en cabine, ce qui n'a pas manqué - tout au long de nos escales - d'attirer des regards amusés de la part des autres voyageurs.

Quoi qu'il en soit, ce balai est arrivé en FRANCE, j'ai pris contact avec le destinataire qui 6 mois plus tard est venu le chercher : la rencontre n'a pas duré plus de 2 minutes et la destinataire du cadeau n'est même pas descendue de la voiture pour me remercier.

La prochaine fois, je le garde pour moi. CUONG, si tu lis ces lignes, envoie moi un balai par le même procédé !!! (je plaisante bien sûr !!).

24 février 2016 3 24 /02 /février /2016 08:00

 

Pendant notre séjour à MUI NE nous avons eu droit à un temps idéal et surtout à des couchers de soleils somptueux !.

Pourquoi sont-ils flamboyants dans cette partie du monde ?. Je l'ignore, mais voici quelques photos - le genre devant lesquelles on rêve en se disant que ça serait bien d'être sur place.

Et bien nous y étions !!! et je voudrais vous faire partager notre émotion devant ce phénomène naturel sachant tout de même que :

"L'expression coucher de soleil ne reflète bien sûr qu'une apparence, car le soleil ne se couche pas, c'est le mouvement de rotation de la Terre qui donne cette impression.

 Le coucher de soleil est le moment où le Soleil disparaît derrière l'horizon, dans la direction de l'Ouest.(wikipédia)

Clic sur les photos

coucher-de-soleil-mui-ne.JPGcoucher-de-soleil-mui-ne2.JPGcoucher-de-soleil-mui-ne4.JPGcoucher-de-soleil-mui-ne5.JPG

 

et que dire des levers !!


lever de soleil mui ne

9 février 2016 2 09 /02 /février /2016 17:53

Nous sommes toujours en direction d'HO CHI MINH (ou de SAÏGON c'est comme vous voulez !).

J'aimerais vous faire partager mon amusement à l'occasion d'une pause "pipi'. C'était à la fois une station service et un petit marché.

Appréciez un peu l'humour des vietnamiens !!

toilettes--vietnamiennes.jpg

Si c'est pour les touristes, les gérants devraient savoir que les occidentaux ont beaucoup de mal à adopter cette position !! ... à moins d'être très entraînés !!.

Notez toutefois, pour redevenir un peu plus sérieux, la troisième recommandation : comme dans tous les pays où l'eau est rare ou les canalisations encore inadaptées, il est d'usage de mettre le papier dans un panier posé à côté de la cuvette.

**********

A présent ma curiosité est excitée par ce que je vois - pour la première fois depuis que nous sommes au Vietnam - de part et d'autre de la route : de longues tonnelles (presque à perte de vue) recouvertes soit de toile, soit de paille et sous lesquelles sont alignés d'innombrables hamacs !!

hamac-cafe-vietnam-7.JPGhamac-cafe-vietnam-8.JPGOn les appelle ici des "cafés-hamacs" ou "Hammock Cà Phê" .

Est-ce un "point chaud", une pause à l'ombre le long de la route pour les nombreux routiers,  un endroit relax  où les vietnamiens et routards aiment à se reposer en sirotant leur café ?

Il y en a partout !!

La qualité des photos n'est pas géniale : nous n'avons pas eu l'opportunité de nous y arrêter et ce sont donc des photos prises en roulant. Mais je veux vous faire partager mon étonnement. Je trouve cette coutume - qui, a priori n'existe que dans le sud - très sympa.

hamac-cafe-vietnam-1-copie-1.JPG hamac-cafe-13.JPG
hamac-cafe-12.JPG hamac-cafe-vietnam-3.JPG
hamac-cafe-vietnam-5.JPG hamac-cafe-vietnam.JPG

En tout cas cela m'a donné envie de ramener un hamac en filet du Vietnam. C'est lourd mais ça vaut le coup et le mien  m'a  coûté l'équivalent de 5 euros !!.

Il a une particularité par rapport aux hamacs que l'on trouve couramment dans nos boutiques : il vous enveloppe complètement à tel point que lorsque vous êtes à l'intérieur on ne vous voit pas .... mais vous vous voyez les autres !!

Je passe la saison d'été dans un village très touristique : et bien, confortablement installée dans mon "cocon" je voyais les touristes défiler, montrer du doigt le hamac dans lequel j'étais, puis mettre un doigt sur la bouche pour ne pas me déranger !!

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -