TRADUCTION DU BLOG EN

VIETNAMIEN

ANGLAIS

ESPAGNOL

    (clic sur la langue choisie)


code flash planete perou

COUP DE COEUR

Destination MONDE

(un site plein de ressources)

logochris_120x120.jpg

008 BOUTON CONTACT

29 août 2016 1 29 /08 /août /2016 07:00

 

DEGUSTATION.JPG Nous venons de laisser notre barque sur le bord du fleuve et suivons notre guide sur un petit sentier en terre battue avant d'arriver dans une sorte de vaste marché couvert d'un superbe toit de paille tressée.
Il s'agit en fait d'une coopérative d'artisans, où, après avoir dégusté quelques spécialités, nous allons percer les mystères de la fabrication de bonbons, des galettes de riz et du riz soufflé. Et ce qui ne gâche rien, nous pourrons également nous adonner à notre passe temps favori : l'achat de souvenirs. Le lieu en regorge. Et comme vous pouvez le constater sur les photos, il y a un monde fou !

diapo-degustation-cai-be.jpg diapo-cadeauc-caibe.jpg

La visite est très intéressante et en nous faufilant entre les nombreux touristes, on a pu admirer la dextérité de ces jeunes filles (tout juste des adolescentes) qui fabriquent et enveloppent à la chaîne des petits carrés de caramel.

Ce caramel vietnamien est composé de 50% de lait de coco, de 25% de malt et de 25% de sucre de canne. Il se présente en petits bâtonnets qu'une jeune fille découpent en petits carrés.  Ces petits carrés sont ensuite enveloppés à une vitesse impressionnante dans une petite feuille de riz (comestible) plus du papier (non comestible !).

Comme tout caramel, ils sont très bons et collent un peu aux dents. Il est par ailleurs délicat d'en ramener en FRANCE car leur durée de consommation est très courte : ceux que j'ai offerts à mon retour se sont révélés très durs !! ... mais bon quand même.

Passez votre souris sur les photos, sans cliquer, pour les voir en grand


Et voici la même scène en vidéo (merci à l'auteur)

 

 

Notre prochaine enseignement concerne la préparation de riz soufflé. Il règne une ambiance "d'enfer" sur cette activité : fumée, feu et chaleur.

Après avoir passé le riz au tamis, un homme jette une poignée de riz noir dans un grand wok. Le riz devient peu à peu blanc ! (comme du pop corn). Puis le résultat est récupéré, mis sur une table, aplati et découpé. Le travail est minutieux et très précis.

Ces gens là ont une patience !!

n'oubliez pas la loupe, sur l'image

 

voici la même en vidéo :

commentaires

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -